وكالة صحفي للأنباء


الصفحة الرئيسية | اتصل بنا | بحـث صحفي | بحث جوجل | ياهو | آليكسا | خدمة الترجمة
خبر في الصحافة

وكالة صحفي للأنباء
أم سى أه تنتهج سياسة إسرائيلية في لمسيحة .. والحكومة الموريتانية ضعيفة

مقال خمس نجوم
نواذيبو : الخارطة السياسية (تحقيق استقصائي)
 
 

دليل المواقع


- قرآننا

- المصحف الشريف

- مخطوطات

- التلفزة الموريتانية

- مسابقات

- المرصه للإعلانات والتسويق

- مدونة التاسفرة


- موريتانيا الآن

- الأخبار

- الصحراء نت

- الساحة

- صحراء ميديا

- أقلام حرة

- cridem

- وما

- الطوارئ

- آتلانتيك ميديا

- تقدم

- السفير

- السراج

- فرصة

- Beta conseils

- ميادين

- الحرية

- تقدمي

- شبكة إينشيري

- صحفي

- أنباء

- أنتالفه

- ونا

- شِ إلوح أفش

- وكالة المستقبل

- المشاهد

- الدلفين برس

- الوطن

- الرائد

- انواذيبو اليوم

- الرأي المستنير

- الحصاد

- المحيط نت

- جريدة اشطاري

- البداية


  • CNN عربية
  • رويترز
  • الجزيرة نت
  • فرانس 24
  • كووورة

  • Google
  • Yahoo
  • Alexa
  • خدمة الترجمة

  •  
     
     
     
     

    ghana-nana-akufo-addo-remporte-officiellement-l-election-presidentielle

    السبت 10 كانون الأول (ديسمبر) 2016 إضافة: (محمد ولد الشيباني)

    La Commission électorale a confirmé la victoire du chef de file de l’opposition, un jour après son annonce. Il obtient 53,3 % des voix, contre 44,4 % pour le président sortant.

    Nana Akufo-Addo, qui se présentait pour la troisième fois à la fonction suprême, a remporté le scrutin avec 53,3 % des voix, contre 44,4 % pour son adversaire, le président sortant.
    Le président du Ghana, John Dramani Mahama, qui était en lice pour un second mandat, a appelé le chef de l’opposition, Nana Akufo-Addo, pour le féliciter vendredi soir de sa victoire à la présidentielle. « Oui, il a concédé sa défaite », a confirmé à l’AFP George Lawson, porte-parole du Nouveau congrès démocratique (NDC), alors que l’opposition fêtait déjà sa victoire dans les rues d’Accra, à coups de feux d’artifice.
    Un score sans ambiguïté

    Des centaines de partisans, habillés de blanc des pieds à la tête, se sont rassemblés devant la modeste résidence de M. Akufo-Addo, pour célébrer leur victoire, 48 heures après la fermeture des bureaux de vote.
    Le candidat du NPP avait déjà prononcé jeudi soir un discours où il s’affirmait vainqueur de l’élection présidentielle, alors que ni la Commission électorale, ni le parti du président sortant (NDC) n’avaient fait d’annonce officielle.
    Lire aussi : Au Ghana, le favori de l’opposition creuse son avance
    « Je pense que les Ghanéens peuvent être extraordinairement fiers », a déclaré l’un des observateurs du scrutin, Johnnie Carson, de l’Institut national démocratique. « Le Ghana s’est distingué pendant ses 25 dernières années comme étant un pays d’intégrité et de transparence. » Malgré quelques violences sporadiques en amont et pendant le vote, et malgré les tensions au lendemain de l’annonce non-officielle de la victoire de M. Akufo-Addo, un score sans ambiguïté entre les deux candidats a permis de mettre fin au plus vite à l’attente des résultats.
    « Une fois encore, les Ghanéens pensent que leur bulletin est une manière efficace de se faire entendre et de montrer leur mécontentement », explique Manji Cheto, vice-présidente de Teneo Intelligence, une société d’analyse des risques basée à Londres mais spécialisée sur la région. « Il y a de claires indications que la démocratie commence à devenir un système mature en Afrique de l’Ouest, dans lequel les électeurs voient leur vote comme un droit qu’ils veulent exercer », a-t-elle dit à l’AFP.
    Lire aussi : Elections générales au Ghana : un test de stabilité
    Un engagement à l’aube du retour de la démocratie ghanéenne

    Né à Kyebi, dans l’est du Ghana, M. Akufo-Addo a grandi dans une famille de l’élite politique nationale, et sa maison faisait office régulièrement de siège de parti. Son père, Edward Akufo-Addo, a été lui-même président à la fin des années 1960, et fait parti des « Big Six » (les Grands Six), tels que l’on désigne les pères de l’indépendance et de la nation ghanéenne (ex-Côte de l’Or).
    Avocat, il a exercé en France et en Angleterre avant de revenir au Ghana. Mais ce n’est qu’en 1992, lorsque le pays a retrouvé la démocratie après des décennies de régimes militaires, que M. Akufo-Addo s’est engagé auprès du NPP.
    Lire aussi : Au Ghana, les enjeux de la présidentielle entre économie en berne et pénuries d’énergies
    Le premier mandat de M. Mahama, figure charismatique et réputé proche du peuple, a été entaché par un ralentissement de la croissance et par des scandales de corruption au sein de l’administration.

    Le Monde Afrique


    فرصة في فرصة
    نبذة من حياة الشيخ محمد المـــــامي بن البخاري الشنقيطي رحمه الله
     

     

    الشانئ الأبتر والمحن الثلاث (ح2) / الشيخ المفتى إبراهيم بن يوسف بن الشيخ سيدي



    الزعيم المؤيد



    ”جليلة الإفادة في شرح وسيلة السعادة”



    Cheikh Ahmadou Bamba: » Mon combat se fait avec la science et la crainte révérencielle de Dieu… »

    Publié par CHEIKH ADAMA GUEYE


    Message du chef de l’ُُُEtat au Khalife Général des Mourides

    PUBLIÉ PAR CHEIKH ADAMA GUEYE


    عيد استقلال مجيد..هرم فيه الخراصون / محمد الشيخ ولد سيدي محمد



    قرن على وعد بلفور وفلسطين تظل صامدة / محفوظ ولد السالك



    المشهد الإعلامي في موريتانيا إلى أين ؟ / سعدبوه ولد الشيخ محمد



    الرأي السياسي / محمد يحظيه ولد ابريد الليل



    أغسطس 1967: وزراء في حكومة ولد داداه يتضامنون مع ولد احمد مسكه ضد رئيسهم