وكالة صحفي للأنباء


الصفحة الرئيسية | اتصل بنا | بحـث صحفي | بحث جوجل | ياهو | آليكسا | خدمة الترجمة
خبر في الصحافة

وكالة صحفي للأنباء
أم سى أه تنتهج سياسة إسرائيلية في لمسيحة .. والحكومة الموريتانية ضعيفة

مقال خمس نجوم
الزراعة السياسية في شمامة (تحقيق مصور)
 
 

دليل المواقع


- قرآننا

- المصحف الشريف

- مخطوطات

- التلفزة الموريتانية

- مسابقات

- المرصه للإعلانات والتسويق

- مدونة التاسفرة


- موريتانيا الآن

- الأخبار

- الصحراء نت

- الساحة

- صحراء ميديا

- أقلام حرة

- cridem

- وما

- الطوارئ

- آتلانتيك ميديا

- تقدم

- السفير

- السراج

- فرصة

- Beta conseils

- ميادين

- الحرية

- تقدمي

- شبكة إينشيري

- صحفي

- أنباء

- أنتالفه

- ونا

- شِ إلوح أفش

- وكالة المستقبل

- المشاهد

- الدلفين برس

- الوطن

- الرائد

- انواذيبو اليوم

- الرأي المستنير

- الحصاد

- المحيط نت

- جريدة اشطاري

- أنفاس

- البداية


  • CNN عربية
  • رويترز
  • الجزيرة نت
  • فرانس 24
  • كووورة

  • Google
  • Yahoo
  • Alexa
  • خدمة الترجمة

  •  
     
     
     
     

    بيرام ورفاقه يدخلون في إضراب مفتوح عن الطعام

    الثلاثاء 24 شباط (فبراير) 2015

    نواكشوط ـ صحفي ـ وردت على البريد الالكتروني لوكالة صحفي للأنباء رسالة من رئيس مبادرة انبعاث الحركة الانعتاقية "إيرا" يقول فيها "إنه هو وزملاءه في سجن ألاك دخلوا في إضراب مفتوح عن الطعام نظرا للمعاملة السيئة التي يتعرضون لها من طرف السلطات المشرفة على السجن"، حيث يقبع النشطاء الثلاثة في غرفة حجمها 2 متر مربع و يحرمون من زيارات الأقارب والأهالي مع رفض زيارة المحامين ومنعهم من المحادثات الهاتفية إلا في وجود حراس...الخ وفيما يلي نص الرسالة وسنوافيكم بترجمة لها فيما بعد:

    La Newsletter d’IRA
    (Numéro 1 du 16 au 22 février 2015)
    A la demande de nombre d’observateurs de la scène mauritanienne tant au niveau politique qu’au niveau des Droits de l’Homme, nous avons décidé d’éditer cette newsletter hebdomadaire pour vous informer, principalement, de l’état de nos prisonniers, des conditions de leur détention et de l’évolution de leurs dossiers judiciaires. Cette lettre d’information sera donc circonscrite dans son objet à la condition carcérale de nos détenus et limitée dans le temps à la durée de cet épisode.
    (Consulter les NewsLetter sur le site au format pdf)

    1 - La prison d’Aleg : Biram et ses codétenus entament une grève de la faim illimitée
    Biram Dah Abeid, président de l’Initiative pour la Résurgence du mouvement Abolitionniste (IRA), Prix 2013 de l’ONU pour les Droits de l’Homme, son adjoint, Brahim Ramdhane Bilal et leur compagnon de lutte, Sow Djiby, président de Kawtaal ont entamé aujourd’hui, lundi 23 février 2015, une grève de la faim illimitée à la suite du refus de l’Administration pénitentiaire de satisfaire les revendications élémentaires qu’ils ont confiées dans une lettre adressée au Procureur de la République de la Wilaya du Brakna, il y a de cela quatre jours.
    En représailles à cette grève de la faim, les autorités carcérales leur ont supprimé le droit de visite jusque-là toléré, deux fois par semaine, pour leur épouse et retiré le poste de télévision qui les reliait au monde extérieur, les plongeant de la sorte dans un isolement absolu.
    Les trois militants sont dans une aile isolée de la prison, regroupés dans une même pièce de 20 m2 avec accès à un couloir où ils peuvent déambuler une heure par jour. A aucun moment de la journée, ils ne voient le soleil. Interdiction absolue leur est faite de recevoir des visites autres que celles de leur épouse (visites supprimées depuis aujourd’hui). Or, la prison d’Aleg est à 250 Km de Nouakchott où résident leurs familles, ce qui rend la visite des épouses très difficile. La moindre conversation doit se faire en présence des gardes. C’est ce qui a fait que lors de la visite des avocats, ces derniers avaient refusé de communiquer avec eux étant donné qu’ils ne pouvaient le faire en l’absence des gardes. Pas de téléphone ni journaux. Ils disposent d’un poste de télévision qui représente pour eux la seule lucarne sur le monde extérieur et sur lequel ils peuvent recevoir les chaînes d’information nationales.
    Les trois prisonniers ne reçoivent ni nourriture ni fourniture de la part de l’administration pénitentiaire d’Aleg, en contradiction flagrante avec les lois mauritaniennes. Les repas et les fournitures (moustiquaires, couvertures...) sont à la charge de leurs parents. Quand ils avaient interrogé le Procureur à ce propos, ce dernier leur a expliqué qu’ils ne dépendaient pas de sa juridiction...! "Vous avez été jugés à Rosso et vous attendez votre jugement en appel à la Cour d’appel de Nouakchott. On vous a amenés ici et on m’a demandé de vous surveiller et de vous appliquer les restrictions que vous connaissez et c’est tout...le reste ne me concerne pas et je n’ai pas de budget pour vous entretenir!"
    Nous sommes, à IRA, très inquiets sur la vie de nos militants et exhortons les hommes et femmes de bonne volonté à tout faire pour les faire libérer. Nos militants et sympathisants sont plus que jamais mobilisés et multiplieront les formes de luttes pacifiques pour ne pas laisser les abolitionnistes dépérir dans la prison d’Aleg. Nous tenons Ould Abdel Aziz pour responsable de tout ce qui pourrait leur arriver.
    Nous rappelons ici que les détenus sont en attente d’être jugés en appel et sont, théoriquement, sous le régime de la garde à vue.
    Le dossier de l’appel est encore au niveau de la cour de Rosso. Le juge ne semble pas pressé de le transmettre à la Cour d’Appel de Nouakchott. C’est dire qu’aucune date n’est encore envisagée pour le procès en appel.
    Pour mémoire, les trois prisonniers ont été arrêtés le 11 novembre 2014 à la suite de leur participation à la Caravane pour l’abolition de l’esclavage foncier qui avait été autorisée par le Ministère de l’intérieur mauritanien. Ils ont été condamnés en première instance à deux ans de prison ferme et à une forte amende par la Cour pénale de Rosso pour « rébellion non armée » et « appartenance à une organisation non reconnue ».

    Biram Dah Abeid
    président de l’Initiative pour laRésurgence du mouvement Abolitionniste (IRA), Prix 2013 de l’ONU pour les Droits de l’Homme

    Brahim Ramdhane Bilal
    Vice président de l’Initiative pour laRésurgence du mouvement Abolitionniste (IRA)

    Sow Djiby
    président de Kawtaal

    2 - Les prisons de Nouakchott : Trois ans de prison fermes à l’encontre d’autres militants d’IRA

    Les procès des militants d’IRA se suivent et se ressemblent en Mauritanie. Le Docteur Saad Ould Louleid, Madame Mariem Mint Cheikh et Messieurs Yacoub Moussa, Yacoub Inalla, Boubacar Yatma et Hanana M’Borick, Hanana M’Boirik, Brahim Jiddou et Sabar Housseine, tous arrêtés pour dénonciation de l’esclavage et des pratiques esclavagistes, comparaissent depuis trois semaines devant la cour pénale de Nouakchott. Le 14 février dernier, le Dr. Saad fut admis aux urgences, menottes aux poignets, après avoir été victime de plusieurs syncopes consécutives à de l’hypoglycémie. Il soufre d’un diabète aggravé par le manque de suivi médical et les mauvais traitements dont il fait l’objet de la part de certains hauts gradés de la garde qui ont en charge sa surveillance. Madame Mariem Mint Cheikh a été, elle aussi, la cible de mauvais traitements au sein de la prison des femmes de Sebkha. Lors du procès, le collectif de défense, composé de 22 avocats du barreau de Nouakchott, a pu mettre en pièce tout le montage que l’accusation a grossièrement échafaudé. Mais, en dépit de tout, le Procureur a requis 3 ans de prison ferme à l’encontre de Saad, Mariem et Moussa assortis de 540 000 UM d’amende et la déchéance des droits civiques pendant 5 ans. Le verdict de ce procès est attendu le 7 mars 2015. Hanana M’Boirik avait été condamné en première instance à un an de prison ferme et avait fait appel ; cela fera maintenant dix mois qu’ils croupissent dans la prison de Dar Ennaiim puis dans la Prison Centrale en attendant d’être rejugés.

    3 - Mais la solidarité s’organise
    Les luttes des anti-esclavagistes mauritaniens interpellent les consciences du monde dans ce qu’il a de plus sensible et de plus profond. Ces hommes et ces femmes qui payent par leur Liberté, leur quiétude et leur intégrité physique le prix de la Liberté et de l’émancipation de milliers d’autres hommes et femmes ne peuvent laisser indifférent. De nombreuses organisations, partis politiques et institutions en Mauritanie ont déjà exprimé leur solidarité avec les abolitionnistes d’IRA. Des Etats, par chancelleries interposés ou directement par les voix les plus autorisées ont exigé la libération des prisonniers d’opinion que sont ces militants des droits humains injustement incarcérés. La semaine dernière, plusieurs dizaines d’ONG de défense des droits de l’homme, menées par Amnesty International, ont réclamé l’élargissement du président d’IRA et de ses codétenus.
    Nous rappelons que l’une de ces ONG, Walk Free, avait placé la Mauritanie sur la plus haute marche de l’infamie en la désignant numéro 1, dans son rapport annuel de 2013, en termes de prévalence de l’esclavage dans le monde.
    IRA se réjouit de cet élan de solidarité et exprime sa gratitude envers tous ces acteurs nationaux et internationaux qui la soutiennent dans cette épreuve. L’esclavage est une offense à l’humanité toute entière. Aucun Etat ni organisation ne devrait continuer à commercer ou à échanger avec un régime qui le tolère ou l’encourage en mettant en prison ou en harcelant ceux qui le combattent.
    Le monde entier se doit de bannir un régime comme celui de Ould Abdel Aziz.
    Bulletins d’information



    السينما الموريتانية.. من «سيارة العفاريت» إلى انحسار دور العرض


    بيان صحفي


    مولد الهادي ضياء


    كلام في السياسة مع السيد داوود ولد أحمد عيشة رئيس حزب نداء الوطن


    المهرجان التأسيسي لحزب نداء الوطن


    لمن طالب رئيس حزب نداء الوطن رئيس الجمهورية بمنح الجنسية الموريتانية


    وثائقي عن الضابط البطل المرحوم جدو ولد السالك


    قصتي مع مكناس...؟


    مسجد توبا.. قصّة الحاضنة الروحية لـ”المريدية” في السنغال


    الشيخ أحمد بمبه خديم رسول الله ( ص )


    GAMBIE


    En Gambie, défaite historique du président autocrate Yahya Jammeh


    لقاء الشيخين .. محنض بابه والقرضاوي


    بيان


    احتجاجات طلابية بالمعهد العالي للدراسات والبحوث الاسلامية


    المقاطعة النشطة!؟


    أحمد بابا ولد أحمد مِسكة: سيرة موريتانية


    بن عبد اللطيف يضبط تاريخ وفاة العلامة محمذن باب بن داداه


    منبر الجمعة


    في رثاء العلامة بب ولد سيدي ولد التاه


    رسولنا صلى الله عليه وسلم أغلى وأقدس بإختصار


    كيف تجاوز وعاء المقاومة الإطار المنعزل ؟


    للمنابر أهلها.. وللمصارف كائناتها (في الرد على الكنتي)


    الأديب والمؤرخ الكبير المختار ولد حامدن


    هذا الوزير يستحق توشيحاً



     
    فرصة في فرصة
    أسماء الله الحسنى الأحد " 1 "
     

     

    السينما الموريتانية.. من «سيارة العفاريت» إلى انحسار دور العرض



    بيان صحفي



    مولد الهادي ضياء

    عثمان جدو


    كلام في السياسة مع السيد داوود ولد أحمد عيشة رئيس حزب نداء الوطن



    المهرجان التأسيسي لحزب نداء الوطن



    لمن طالب رئيس حزب نداء الوطن رئيس الجمهورية بمنح الجنسية الموريتانية



    وثائقي عن الضابط البطل المرحوم جدو ولد السالك



    قصتي مع مكناس...؟

    د. تربة بنت عمار


    مسجد توبا.. قصّة الحاضنة الروحية لـ”المريدية” في السنغال



    الشيخ أحمد بمبه خديم رسول الله ( ص )